De La Vignalière


Fred-Eric de LA VIGNALIERE
FRED-ERIC de LA VIGNALIERE PASSIONNÉMENT
 
Fred-Eric de La Vignalière, qui m’avait proposé de rejoindre son équipe en décembre 2006, souhaitait que l’on se voit et c’est maintenant chose faite depuis hier.
 
Fred-Eric a un agenda très chargé et pour le rencontrer, il faut être aussi patient que pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste.
 
C’est donc le 04 juillet 2007 que j’allais enfin faire la connaissance de mon “Rédac. Chef”, qui est le plus censuré de la télé, du cinéma et des médias en général… donc, un rendez-vous certainement inoubliable et à ne manquer sous aucun prétexte !
 
Effectivement, je n’ai pas été déçu une seule seconde car ce mec là vaut le détour !
Au premier abord, l’homme apparaît comme un véritable “Dandy” mais très vite il vous met à l’aise par son côté simple, avenant, charmeur autant que charmant. Il est insolemment intelligent et, par ses propos riches de sens, bouscule l’ordre établi. Il aime les gens et apprécie la vie.

Fred-Eric de La Vignalière est artistiquement et cinématographiquement un harmonieux mélange de talents à la Chabrol, Godard, Renoir ou Truffaut. Quant à son agréable physique de “jeune premier”, au regard ténébreux et intense, il pourrait nous faire évoquer les traits du révolutionnaire cubain Ernesto “Che” Guevara… cependant, sa révolution à lui est axée sur le 7ème Art et elle n’est pas une mince affaire puisqu’il bouscule, dérange, énerve ses pairs, sans jamais laisser de place à la monotonie ou à l’indifférence. De La Vignalière fait peur, diront certains qui n’aiment pas être réveillés par le talent, mais de voir cet homme et de l’écouter est pourtant grandement rassurant.

De La Vignalière filme la vie des autres à la manière d’un Grand Peintre générant un Chef d’Oeuvre. Il nous emmène dans l’atmosphère de sa composition qui fleure bon l’odeur du vécu. C’est un imaginatif-créatif.

Fred-Eric de La Vignalière se définit comme libre et il l’est dans toute sa splendeur, tant par ses propos que par ses actes. Il est en phase avec lui-même, a un regard franc et observe tout ce qui se passe autour de lui, sans en avoir l’air, sans jamais perdre le fil de la conversation. C’est un hyper actif qui s’ignore et dans sa tête, germent déjà les réalisations filmographiques de demain.

Pour le moment, Fred-Eric de La Vignalière rame un peu, car il est en dehors du système et prétend y rester malgré des propositions malhonnêtes ou quelques crocs-en-jambe doublés de peaux de bananes bien glissantes. On veut sa mort, mais le type est costaud ! Il sait ce qu’il veut et surtout ce qu’il ne veut pas.

Fred-Eric de La Vignalière est actuellement sur le projet d’un long métrage, dont je tairai l’intrigue et il m’a convaincu de la fiabilité du scénario, en me brossant le portrait des personnages. Une bien belle histoire qui met déjà l’eau à la bouche et qui fait qu’on a envie de découvrir la suite. Le canevas est là, il ne reste plus qu’à le mettre en place, mais l’émotion est d’ores et déjà au rendez-vous.

Il choisit des personnages qui jonchent son existence ou qu’il apprécie frénétiquement et écrit pour eux. L’ensemble tient la route et il lui faut trouver des « sponsors » pour un financement, ma foi très raisonnable, afin qu’il puisse voir le jour dans les salles obscures.

Son talent est prometteur ! Enfin un cinéma qui va nous bouleverser, nous faire vibrer, nous interpeller et nous rapprocher de ce que nous aimons tous… nous plonger, avec délectation, dans une histoire racontée et filmée avec brio.

Fred-Eric de La Vignalière a été pour moi une rencontre pleine de richesse humaine, avec l’envie quasi immédiate de m’engager à ses côtés. Il est, à mes yeux, n’en déplaise à ses détracteurs jaloux autant que mesquins, l’espoir montant et l’avenir du nouveau cinéma français qui risque bien de renaître de sa léthargie grâce à ce brillant artiste aux multiples talents qui a l’audace de tout vouloir dépoussiérer.

J’ai confiance en lui, comme s’il était mon propre fils, alors affaire à suivre de très près !

écrit par Philippe Chauveau-Beaubaton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s