L’Association des Anciens et Amis du G.I.G.N.


Ecusson Association Christian Prouteau

En ce beau samedi à Maisons-Alfort, ville berceau du Val-de-Marne qui a vu naître le Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale en 1974, le Préfet Christian Prouteau accueillait le Général Denis Favier et réunissait les “Anciens et Amis du GIGN” comme il le fait chaque année depuis qu’il a créé l’AAAGIGN.

Gisèle, organisatrice charmante de la soirée et maîtresse femme ainsi que collaboratrice infatigable du Préfet, accueillit agréablement tous ses convives avant de leur intimer l’ordre de passer à table.

Le “Grand Christian”, entendez le Préfet Prouteau, n’oublia pas de valoriser ses anciens Compagnons d’Arme en les décorant de la miniature de l’illustre Brevet numéroté, avant de laisser la parole à son ami Denis Favier.

L’année dernière, Christian nous présentait le Colonel Denis Favier comme étant le “Patron” du nouveau GIGN restructuré depuis septembre 2007. Cette année, Denis Favier a pris du galon puisqu’on le retrouve comme jeune Général à seulement 49 ans. Homme calme, pondéré, cultivé et brillant, Denis Favier a su rester simple et très proche de ses hommes. Le GIGN de Denis Favier, fort de 372 hommes et 8 femmes (4 femmes en unité opérationnelle et 4 autres en unité de soutien), a su garder l’état d’esprit des anciens en s’appuyant sur l’histoire du Groupe et les capacités des unités qui composent sa structure. Denis Favier se félicite de cette restructuration qui, selon lui, était autant indispensable qu’incontournable. Ce bloc compact et soudé, qu’est le GIGN, représente aujourd’hui une force et une puissance jamais égalée par les autres Unités d’Elite du Monde entier.

Denis Favier, qui n’avait pas tout dit au Figaro préférant garder quelques révélations pour notre Journal, nous dressa un bilan de son année à la tête de sa prestigieuse Unité. Évoquant l’interpellation de Marc Hornec, dernier grand caïd français d’un gang les plus puissants de la région parisienne. Il n’oublia pas de nous parler brièvement de la prise d’otages du voilier de luxe “Le Ponant”, avant de rebondir sur le cas d’un forcené armé preneur d’otage à la prison de Fleury-Mérogis en septembre dernier qui fût neutralisé par le tir d’un “sniper” du GIGN. La précision du tireur délite a permis de préserver la vie de l’otage et du criminel.

Enfin le Général Favier aborda l’arrestation de trois criminels trafiquants d’armes, armés jusqu’aux dents, qui furent stoppés net au moment de la vente de centaines d’armes, sans qu’une seule goutte de sang ne soit versée. Il ne faut pas oublier que le GIGN est sur le pied de guerre, de jour comme de nuit, pour lutter contre la criminalité dans son sens le plus large du terme et dans le seul but de préserver la liberté des citoyens. Depuis un an, le GIGN a de très nombreuses missions à assurer dans les domaines les plus variés et est principalement impliqué dans la lutte contre le terrorisme sur terre, en mer, dans les airs, sur les rails, dans les centrales nucléaires et sous les eaux. A noter que quelques hommes sont mêmes présents actuellement en Irak.

Denis Favier, ne pouvant rester pour le repas avec ses amis et compagnons à cause d’un agenda très chargé, salua l’assemblée avant d’être largement applaudi puis raccompagné par le Préfet Prouteau. La soirée était placée sous le signe de la bonne humeur, dans une ambiance très festive. Un excellent repas était prévu, accompagné de quelques crus sympathiques. Un spectacle de “transformistes” (non cagoulés), autant étonnant qu’amusant, se déroula sous les yeux médusés des anciens pendant une heure, avant de libérer le plancher pour le traditionnel bal de clôture qui dura jusqu’à l’aube.

Christian Prouteau rappela également, en avant soirée, combien il était important de perpétuer la mémoire du “Groupe” au travers de l’Association qu’il déclara ouverte à tous ceux (hommes et femmes) qui se reconnaissent un peu dans le comportement valeureux de cette prestigieuse Unité. Pour cela il suffit de s’inscrire, via le Site de l’Amicale, en mentionnant le nom d’un parrain qui peut, bien sûr, être le mien !

Association Anciens et Amis du GIGN

27, rue Jouët

94700 MAISONS-ALFORT

Tél. / Fax : 01 43 96 27 11

Site: www.aaagign.com

PCB2009

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s