RSS

AU RYTHME DU SOLEIL LEVANT, PARENTHESE

05 Juin

Texte de Annette CANARD

Au rythme du soleil levant, parenthèse

Epousant la cadence de l’exotisme

Une femme

Vibrante du feu de la passion

Frappée par le désamour

Dessine son désarroi

Elle s’abandonne à la douleur

Ses pas sont tourments

Son corps est errance et dérive

L’exil amoureux entamé

A la lisière de sa vie

Porte son âme

Baignée d’une mélancolie

Dans une insondable détresse

Elle s’égare

Hantée

S’invite à se réinventer

L’alchimie d’une musique

Aux horizons envoûtants

Ouvre son livre

Légère, frontale

Des frissons la parcourent

Un nouveau souffle la balaie

La rend belle et sensuelle

Un autre

Intime

L’embrasse et ruine

Ombre et démon

Elle retrouve les clés de sa vie

Tout feu

Tout femme

 

Annette CANARD, le 04 juin 2010

Publicités
 
 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :