Hoshi Hideko, la chanteuse tout droit sortie d’un manga !


Lorsqu’on voit la chanteuse Hoshi, on croit d’abord avoir affaire avec Jena Lee, à cause de son look un peu néo-grunge, voire déjanté, mais la jeune fille est tirée à quatre épingles.

Ensuite, on se dit qu’on voyage, en vrai, dans un manga vivant ou peut-être dans un jeu vidéo de niveau 8, au travers d’une saga du même nom que notre artiste. Les comparaisons s’arrêtent là car cette jeune chanteuse nous bluffe, tant par son talent que par son jeune âge.

Elle compose elle-même ses musiques, écrit ses textes et les chante, en s’accompagnant au piano, au synthétiseur ou à la guitare sèche. Hoshi devrait avoir au moins 32 ans, en fait elle en a la moitié moins !

Hoshi a bien voulu répondre à notre interview et la déjà talentueuse ne semble pas avoir sa langue dans sa poche, ni froid aux yeux, tout en possédant le sens de la répartie.

Découvrons donc Hoshi ensemble.

PCB: Bonjour Hoshi et tout d’abord pourquoi ce prénom qui nous évoque plutôt un manga, alors que tu t’appelles Mathilde et que tu es originaire de Versailles ?

Hoshi: Bonjour. Effectivement, je m’appelle Mathilde et je suis originaire de Versailles. Cependant, le Japon est un pays que j’adore (population, culture, nourriture, mode de vie). Hoshi en japonais veut dire étoile, et cela me définit bien car depuis petite je rêve de briller dans le monde de la musique. J’ai donc choisi « Hoshi » comme nom de scène.

PCB: Lorsqu’on a presque 16 ans et qu’on se retrouve à composer, à jouer et à interpréter, comment fait-on pour entrer dans le monde très fermé de la musique ? Que te faut-il de plus que les autres ?

Hoshi: J’essaye d’observer le monde, les problèmes ou les situations des gens pour en faire des compositions. Cela permet à mon public de s’identifier dans certaines paroles.

PCB: On dit qu’à 6 ans, tu étais déjà au piano. Où en es-tu 10 ans plus tard ?

Hoshi: J’ai pris 9 ans de cours, et à présent j’ai acquis les bases qui me permettent de composer assez facilement.

PCB: Tu prétends que la musique est plus qu’une passion et qu’elle serait ta vie. N’est-ce pas excessif ? Quelles sont tes ambitions ?

Hoshi: Je pense qu’on a tous un rêve qui nous est cher. La musique c’est un rêve, et on vit qu’une fois alors je fonce et j’essaye d’avancer. J’aimerais me créer un public solide, qui me suivra jusqu’au bout et pourquoi pas un album et des concerts dans de plus grandes salles…

PCB: Dans quel registre musical te classes-tu et pourquoi ?

Hoshi: J’ai du mal à me classer dans un registre musical, mais ce qui est sûr c’est que j’écrirai toujours en Français car c’est une belle langue. Sinon je joue en général en acoustique en accompagnement avec ma guitare et/ou mon piano/synthé.

PCB: Il y a 2 ans, tu as voulu commencer la guitare, pourquoi passer du piano à la « gratte » ?

Hoshi: Je suis passée du piano à la gratte car je voulais apprendre un deuxième instrument pour mes compositions.

PCB: Parles-nous du Groupe  » TransyStory » et pourquoi l’avoir quitté ? Penses-tu réussir en solo ?

Hoshi: C’est en septembre 2011 que le groupe TransyStory s’est formé. On a rencontré certaines personnes qui nous ont fait avancer en nous proposant des concerts. Malheureusement, les 3 autres membres du groupe ont préféré continuer dans le « Métalcore » ce qui n’était pas du tout mon style musical. J’espère de tout coeur réussir en solo !

PCB: Tu as un compte « Youtube » et tu y postes tes vidéos, est-ce le moyen pour se faire repérer aujourd’hui, selon toi?

Hoshi: Je pense que c’est un très bon moyen de se faire connaître aujourd’hui car les vidéos sont visibles par tous !

PCB: Je viens de t’écouter dans une reprise de « Zombie » des Cranberries. Tu as une signature vocale remarquable. A quand la scène ?

Hoshi: J’ai déjà fait plusieurs scènes : une scène ouverte avec TransyStory en novembre 2011, en février, la première partie de The Probs au côté de Blue Box en mai et le 21 juin pour la fête de la musique. Sinon en solo, j’ai fait une scène pour le concours jeune talent de St Quentin-en-Yvelines que j’ai remporté.

PCB: L’habitude de notre journal est de laisser le mot de la fin à la personne interviewée, alors dis-nous tout ce qui te passeras par la tête.

Hoshi: Je remercie mon public et espère avoir de bonnes nouvelles très prochainement ! Encore merci à vous pour l’interview.

Pour écouter Hoshi, suivre le lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=Hu-wJvn2c2g&feature=relmfu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s