Publié dans Annette

« Si un jour » par Annette


Si un jour

Vers l’au-delà,

Je m’en irais.

Demain

Peut-être,

Je fermerais les yeux,

Comme

S’éclipse chaque matin.

Dans un mois,

Peut-être,

Je noierais le feu

De

L’âtre

Qui

M’éteint.

Dans un an

Peut-être,

Je laisserais mes valises,

Je n’emporterais rien

Juste

Quelques rêves d’enfant.

La fortune,

L’amour

Me sont si indociles.

Mon sentier céleste

A écrire

Dans une ligne de ma main.

Annette Canard, le 20 novembre 2013

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s