Publié dans Annette

« Les mystères de l’adolescence » par Annette


Les Mysteres

Sur ma pendule,

Imperturbable,

La fileuse

Débobine

Mon écheveau du temps.

Le trouble,

Inévitable

Est

Au rendez-vous

Et

Opère

Tout en frisson.

Vision nostalgique

De jours

Heureux,

Merveilleux.

Conquête

Des émois,

Exploration

Des passions,

En mode

Sensible.

Amour idéalisé,

Terrain miné

Mes ailes se consument.

Double vie,

Clandestine,

Exaltante,

S’échappant

Des cadres,

Des moules.

Ce hors-champs

Mystérieux

Sustente

Mes papilles méningées.

Annette Canard, le 21 novembre 2013

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s