Publié dans Annette

« La débâcle » par Annette


Y a des jours où l’incertitude me ronge

Des jours où l’courage renonce

Où l’fardeau du monde m’enfonce

Le blues, le cafard pour seuls compagnons

J’en deviens grognon

Sais plus faire front

Je touche le fond

Je m’éveille sans soif

Me lève sans foi

Vis sans toit

Bosse sans choix

Suis un paumé

Avec des rêves consumés

Un cerveau inadapté

Un eden tout esquinté

J’erre sans cible

Suis trop sensible

Y a plus d’soleil, ni d’énergie

Y a plus d’souhait, ni de sourire

Y a plus que peine et nostalgie

Y a plus que haine et mélancolie

Veux espérer un monde meilleur

Des lendemains enchanteurs

Mais sa saveur

Glace mon cœur

Ma sphère tourne à l’envers

J’me cramponne aux ultimes horizons verts

Ma voilure se brise sans certitudes claires

Je n’peux plus rien faire

J’ai chopé une contagion d’enfer

Du virus Terre

J’ai une fièvre incendiaire

J’rampe comme un ver

J’enfile les verres

Des avalanches de bière

Des brasseries entières

Pour paraître téméraire

Dans l’miroir

Je me toise

Suis qu’un zigomar

Tout blafard

J’marche dans l’brouillard

Ma vie n’est plus qu’un grimoire

Sans plus savoir

Je bosse, je trime, bûche comme un noir

Pour empocher l’bonheur et des liards

Damnation

Sanction

Punition

Les mains dans l’portefeuille

L’facteur me poste des mises en demeure

Des factures qui ont l’odeur

Des chiffres qui s’gonflent de malheur

Les rupins, les bourgeois y trouvent la faveur

Des familles sans foyer

La crise qui fait chuter

Les malchanceux sans sourciller

Demain sera la fêlure

J’en deviens féru

Suis mordu

Droits bafoués

Privilèges gommés

Mon moi nage en plein délire

Le dégoût habille ma tirelire

Le diable veut l’envoyer dormir

Mon autre moi frémit

Tout peut fléchir

Le soleil peut encore luire

Et être du dernier cri

Annette Canard, slameuse officielle du Groupe Argane – Décembre 2013

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s