Publié dans Annette

« Fractures et sutures » par Annette


Argane

Suis pas né ici

J’m’suis banni

Pour m’forger un avenir

Une valise mitée de souvenirs

Trop d’illégalité

Trop d’inégalité

Peu d’humanité

Peu d’unité

Ici, ça sent l’ranci

Une voûte sans lune m’obscurcit

Suis qu’un écorché

Sans plus de volonté

Un enterré vivant

Muré dans un esprit puissant

Là-bas,

Fortune, opulence ne font pas l’panorama

La misère fait valser des vies de poussière

Une solitude qu’approche une mort sans lumière

Privilèges ceux dans l’abondance

Opprimés ceux dans l’absence

Je n’ai trouvé que la musique

Pour installer des mots lyriques

Sur des enfances perdues

Qui rident mon pays bondé de divines étendues

J’n’rêve qu’d’un son

Qui forme l’unisson

Une harmonie

Pour rayer toutes anarchies

Quand mon être aux yeux lourds m’envahit

Je m’convie chassant la brume loin d’ici

Le soleil  y cueille mes lèvres

Mon regard s’emplit de fièvre

J’y vois mon littoral

Allumant  ma lune pâle

Je m’dépose sur son sable blanc

Et l’automne a le goût du printemps

Ces songeurs chemins

Me noient dans un profond chagrin

Mon cœur pourtant  gazouilleur

Fait bercer mon sang vengeur

J’veux des lendemains charmeurs

Sur mon luth tapageur

Des notes libres sous mes oliviers en fleur

Qui de feuille en feuille propagent mes sons plein de ferveur

Mon regard d’ébène

Etouffe la rancune et la haine

Mon océan dans cette lagune

Ecume mon infortune

Par là j’ai pris femme

Une alliance qui éperonne ma flamme

Deux amants couronnés d’espérance

Faisant taire mon ombre tout en silence

Dans ses yeux

J’m’embarque radieux

Mes voiles claquent face au Chergui

J’y retrouve des étoiles dans mes soupirs alanguis

J’écoute

L’alizé fredonner

Le Sahara palabrer

L’oasis se gorger

Le minaret scander

C’est le souffle de mes Ancêtres

La plainte de mon mal être.

Annette Canard, le 10 février 2014

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s