Publié dans Archives

Coup de gueule ou coup de fatigue ?


Michel Collart

On ne peut pas s’intéresser à tout.

Il est même des sujets dont on peut se fiche royalement. La pub, par exemple. Sauf si vous avez choisi de poursuivre des études supérieures dans ce domaine et que vous vous êtes inscrit de votre plein gré, sans revolver posé sur votre tempe, en Arts appliqués, « Section pub ». Si jamais, en cours de route, vous vous rendez compte que ce secteur ne répond pas – ou plus – à vos attentes, faites l’effort de changer de direction tant qu’il en est encore temps.

Mais si vous continuez à « suivre » mon cours, merci de ne pas bailler ostensiblement devant moi qui, comme Ducros (c’est qui celui là ?), me suis décarcassé pour vous présenter aujourd’hui un cours excitant sur la forme d’expression humoristique qu’est la parodie (la quoi ?) et que j’ai passé (perdu ?) une longue soirée à l’illustrer de nombreuses séquences de films-cultes (non…

View original post 177 mots de plus

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

2 commentaires sur « Coup de gueule ou coup de fatigue ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s