Publié dans Annette

« Ardent duel » par Annette


Avec toi,

Toujours aux abois,

Je brave tes lois.

Je viole les humeurs à enfiler,

Je fuis les silhouettes à épouser

Je défie le pied à danser

Pour l’harmoniser à tes pas.

Impossible de saisir le bonheur à ce rythme là,

D’être au rendez-vous de nos corps sur une aria.

N’suis pas docile,

Quand tu joues au boss viril.

Querelle d’égos débile.

Je maudis, pourtant, cette cruelle solitude,

Qui m’immole dans un destin prude.

Les règles du grand A sont rudes

Pour moi qui rejette l’allégeance sur fond de gratitude.

Je me proclame libre d’élire la bannière

De mes futures désillusions amères,

Ou m’attarder dans mes lumières.

REFRAIN

Un bond devant,

Deux foulées derrière

Fait par ci

Fait par ça

Annette Canard, le 29 juin 2014

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s