Publié dans Annette

Dernier orgasme avant l’apocalypse


Dernier orgasme

Mes yeux sur la terre

Flirtent avec de petits miracles.

La Terre est belle.

Belle,

Comme aux premières aubes du paradis originel.

Cruelle,

Parfois,

Elle s’habille en véritable enfer,

S’éventrant,

Flambant,

Faisant frémir ses océans

Et hurler son firmament.

Entre Genèse et Apocalypse,

Entre lumière et ombre,

Elle me guide

Tel Noé,

Qui du bout de ma plume lui couche quelques mots enflammés,

Trempés dans l’encre qui résonne dans mes veines.

L’humain,

Avide de ses trésors,

Ne lui offre que

Les horreurs de famines, de guerres, de génocides,

Ne lui poste

Que des chasseurs de gains immédiats.

La forêt qui vit dans mon enfance se fane.

Je sais qu’une seconde aubaine sera refusée

Je sais qu’il n’y aura pas d’autre humanité que celle où je vis

Je sais qu’il serait idiot de la jeter,

De s’aventurer désespérément sur d’autres planètes.

Mes doigts fourmillent,

M’ordonnent de me pendre au gouvernail pour changer de cap,

D’échapper aux récifs de l’autodestruction.

Ma boussole m’hurle

Que nous nous égarons,

Que nous ne voguons pas dans la bonne direction.

 

Annette Canard – Décembre 2014

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s