Publié dans Aliza Teraghia

« A LEA » par Aliza Teraghia


Aliza Teraghia
Aliza Teraghia

Je ne suis rien
Qu’un peu de vent qui passe
Qu’un souffle, un instant,
Le plaisir du moment,
Une empreinte, une trace
Je suis née pourquoi
Vivre et mourir je crois
Aimer aussi je pense
La seule récompense
De ce moment trop court
Oui, seul compte l’amour
Le baiser, la caresse,
La passion, la tendresse
Voir tes yeux s’illuminer
En être l’étincelle
Et rêver, et aimer
Et vivre de plus belle
Tous ces mots les voilà
Le vent les emporta
Et je reste à sourire
C’est un doux plaisir

Aliza

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s