Publié dans Annette

« Out of the night » by Annette


Toile d'Isabelle Demay
Toile d’Isabelle Demay

Sensible aux bruits de ce siècle,

Je reflète le silence de son éternité.

Ses jours sanglants,

Ses massacres commis par des admirateurs d’un certain Dieu,

Me laissent invaincue.

Mon cœur,

Apôtre de la bienveillance n’a nul repos,

Sa boussole veille.

L’émotion qui y germe,

Sous des toiles poignantes,

Chassent la contagion,

Bannit l’empoisonnement

De ces courtisans.

J’en défends l’âme humaine,

Celle qui limoge le sommeil de la conscience.

Former l’unité dans les drames,

Convie le soulagement,

Hèle l’apaisement.

Là,

S’épanouit notre appartenance.

Notre Nature

Se reconnecte sous ces pas solidaires.

Le terreau de la cruauté

S’enrichit du petit être sans alliance.

Si la souffrance le souille,

Il rêvera de faire gémir.

Aucun génocide,

Aucune crucifixion d’enfants,

Aucune profanation de chairs,

N’est justifiable,

N’est négociable,

N’est pardonnable.

La vie est sacrée

Et nul ne peut « toucher » à la vie des autres.

Le monde enfante

Des êtres en souffrance,

Des êtres sans esprit.

Le rôle de chacun est de nourrir ces âmes en perdition.

 

Annette Canard, le 29 avril 2015

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s