Publié dans Ardennes, Belgique, Gastronomie, Où sortir

Chez les Boreux on est heureux !


Rochehaut 2015 by PCB

Quoi de mieux que de se retrouver en Belgique, à Rochehaut près de Bouillon, pour se ressourcer dans ce petit village fort sympathique dédié au tourisme et à la gastronomie.

En déambulant dans les ruelles où il fait bon vivre, il arrive parfois que vous croisiez un grand gaillard brun au physique de star et à l’allure d’un pilier de rugby, vêtu d’une veste blanche, c’est le Chef de Cuisine Michel Boreux. Si vous le saluez, il viendra vous serrer la main et bavarder quelques instants avec vous car ici vous êtes sur son domaine et le client est, pour lui, un roi.

Son restaurant L’Auberge de la Ferme étant fermé le mardi, c’est donc à la Taverne de la Fermette qu’il fallait se restaurer.

Cet établissement vient d’être récompensé par un « Bib Gourmand 2015» du Michelin, preuve du savoir-faire de Michel Boreux et de son équipe dont le Chef français Michel qui sévit aux fourneaux de la Taverne et qui viendra me saluer à table, en me demandant si tout va bien car ici on vous sert avec amabilité et sourire.

Michel Boreux est bien connu des belges via son émission de télévision « Table & Terroir » dont le studio d’enregistrement se situe dans les caves de la maison familiale de Patricia et Michel Boreux.

C’est Patricia Boreux qui m’accueille à la Taverne et on m’installe dans près de la fenêtre, non loin des cuisines.

Ardennes Mai2015 060

Une bonne bière locale, Cuvée de Rochehaut, participe à m’ouvrir l’appétit.

Boreux 1

Je choisis de commencer ce repas par des queues de gambas gratinées sauce tomate et poivrons.

Boreux 2

Un porcelet fermier cuit au four, avec sa sauce moutarde à la crème et ses croustillantes frites belges, se révèlera être d’une saveur exceptionnelle.

Boreux 3

Un Colonel arrivera à point, pour clôturer cet agréable moment de gastronomie du terroir ardennais.

Boreux 4

Écrit par Philippe Chauveau-Beaubaton.

Pour voir le Site de la Taverne cliquez ICI

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s