Publié dans Contributeurs, People, Philip Beaubaton, Poésies, Sexy, Thierry Paul Valette

« Aujourd’hui » par Thierry Paul Valette


 

 

Thierry Paul Valette
Thierry Paul Valette

 

Aujourd’hui encore la nuit obscure et scintille s’est mise à pleuvoir

Elle s’est enroulée me laissant dans le noir, seul au cri de mon désespoir

Je n’ai que les cafards comme agréables compagnies, je n’ai plus les bruits de tes silences que j’écoutais jusqu’à minuit

Ouvre les yeux sur ma folie, elle n’est que le chant de tes ennuies

Prends-moi la main, serres la doucement contre ton sein

Et oui tu tiens toujours en main la clef de ton destin

Aujourd’hui il n’y a plus de fleur pour m’accompagner aux vacances de tes soupirs, pour embrasser le miel de tes désirs et caresser les fleurs, celles qui nous faisaient frémir

Je n’ai que les bruits des marteaux piqueurs comme agréables compagnies, je n’ai plus l’odeur de tes lèvres que je sentais jusqu’à minuit

Ouvre les yeux sur ma folie, elle n’est que le chant de tes ennuies

Prends-moi la main, serres la doucement contre ton sein

Et oui tu tiens toujours en main la clef de ton destin

Alors aujourd’hui

J’ai pris le stylo qui était à mon père pour t’écrire cette lettre

Tous les mots, même les phrases, sont écrits à l’envers.

Et pourtant tu le sais mais tu préfères me regarder de travers

Désormais nous vivrons séparés, nous oublierons toutes ces années

Où la cage était toujours fermée

Il n’y a plus de jour

Il n’y a plus de mois

Il n’y a plus d’année

Quand nous serons vieux ces mots seront toujours les mêmes

Seul l’encre aura changée mais crois-moi je ne vais pas regretter

D’avoir comme ça gommé le passé

Alors je te le dis, je te le dis ainsi

Oui tout est fini, j’ai enfin compris.

Thierry Paul Valette

TPV Copyright 2016

VOIR LA VIDÉO

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

Un commentaire sur « « Aujourd’hui » par Thierry Paul Valette »

  1. Ce poème est magnifique et il m’invite à la fois à la lecture ainsi qu’à mon imagination

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s