Publié dans Contributeurs, Laurent Mourot-Faraut, Poésies, Sexy

« Te faire l’amour… » par Laurent Mourot-Faraut


Laurent Mourot-Faraut

 

L’amour tu sais, n’est pas toujours là à la fin de l’été,
Les rimes me dépassent parfois et puis me doublent,
Je ne sais pas si je te l’ai dit, je t’aime mon amour,
J’en ai bouleversé des collines et des soumises,
L’amour tu sais n’est pas toujours désabusé,
Il ressemble parfois à tous nos rêves d’enfants,
J’ai refait mon lit ce matin et je l’ai bordé de foi,
Avec l’odeur du vin je me suis enivré de toi,
J’ai endormi de ma baguette de bois,
Tous les prétendants qui toujours rêvaient de toi,
Pour l’amour tu sais on n’est jamais trois à la fois,
J’ai envie de froisser du papier entre tes reins,
Glisser quelques-uns de mes sentiments,
Dans le creux de l’oreille et de tes seins,
L’amour tu sais ce n’est pas toujours à la fin de l’hiver,
Parfois il suffit juste de changer de main,
De croiser nos regards jusqu’à la fin,
L’amour tu sais parfois sait nous faire voler,
J’ai besoin de m’endormir tous les jours,
De la sueur de tes lèvres jusqu’à la rose des fois,
En lisant des mots froissés de Sri Aurobindo,
De l’amour, des vas et je viens, tout contre toi,
Jusqu’à confondre mes rimes avec toi,
De tenir couchés dans ma main des poèmes parfois,
Jusqu’à les entendre murmurés par toi,
Avant de t’embrasser comme une terre promise,
Un livre de passion à la main,
D’écrire avec une plume des lendemains,
Même si ces lendemains n’existaient pas,
Je glisserais ma main dans tes cheveux,
Pour qu’elle se perde encore une fois,
Dans la couleur suave de ta voix,
Et de tes gémissements divins,
Je t’en supplie offre m’en encore,
Divine, Oh ma divine, que je te devine…

Laurent Mourot-Faraut

Auteur :

Chroniqueur libre et indépendant, mais pas dupe sur la définition du mot liberté. Je suis un paresseux pathologique, n'acceptant pas les critères de performance imposés par notre Société. Rebelle qui respecte sa vraie nature, en se laissant vivre parfois dans le rêve.

Un commentaire sur « « Te faire l’amour… » par Laurent Mourot-Faraut »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s