RSS

« Le soleil qui s’enfuit… » par Laurent Mourot-Faraut

24 Mai

LMF

 

J’ai passé tant d’années à attendre cette musique,
Celle qui me donnerait envie d’écrire,
Celle qui me donnerait envie de toi,
Pour passer de l’autre côté de la terre,
Ou juste pour demain traverser l’univers,
Il y a parfois ces quelques mots qui brisent,
Mais pour la première fois je me sens libre,
Il me semble voir mes larmes dans tes yeux,
Avec l’envie de rouler sur la route mouillée,
J’ai passé tant d’année sur le bord de mes rêves,
Tout au long, au long de mes souffles coupés,
Là où le soleil s’empresse de nous brûler,
Viens, viens, je t’en supplie, me retrouver,
Là, ou l’amour vient après le sommeil,
Il y a parfois ces quelques mots qui blessent,
Il me semble voir de la pluie dans ton sommeil,
Que toutes les rivières coulent dans mon lit,
Je suis désolé, mais je m’en vais, je m’en vais,
J’ai perdu l’encre qui coule dans mes veines,
J’ai trop souvent sans doute, chanté ce refrain,
Et ce refrain je suis désolé, ne m’a mené à rien,
Ne m’en veux pas je t’en supplie,
Mais je m’en vais, je m’en vais, et je t’en prie,
Il faut que tu pries pour moi demain à midi,
Avant qu’on ne me vole le soleil cette nuit,
Il y a parfois ces démons qui s’enfuient…

Laurent Mourot-Faraut

Publicités
 

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :