RSS

« LES VIOLEURS » par Aliza Teraghia

02 Nov

La femme est l’avenir de l’homme chantait Aragon
Vous d’hommes juste la bite vous classe dans ce nom
Vous n’auriez jamais dû naître, raclures de grossesses
Votre mère a dû vous pondre entre ses deux fesses
Vous étiez bien trop petits pour déjà pouvoir la baiser
Vous frotter à vos sœurs ou juste à vous masturber
On aurait dû vous castrer, un service à nous rendre
On le fera un jour et vous pouvez vous y attendre
Couper ces couilles pourries qui sont votre cerveau
Et votre sexe nul sera raide comme du mou de veau
La bête infecte en vous sera cette fois bien morte
Plus aucune idiote pour aller sonner à votre porte
Les blagues abjectes échangées entre harceleurs
Vous fermerez votre bouche une fois pour toutes
La loi pour ça est si lente et prend trop son heure
Et vous vous en tirez parfois au bénéfice du doute
Alors que si vos testicules emplissent des bocaux
Cela fera que cela découragera pas mal de salauds
Couilles de producteurs, d’islamiste ou d’inconnu
Devant ce spectacle le violeur se sent tout nu
Et comme à part violer qui l’excite il baise mal
Cela va sérieusement calmer son côté animal
Pauvres minables incapables de savoir aimer
Vous être indignes de faire partie de l’humanité.

Aliza Teraghia-Tous droits réservés

Publicités
 

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :