RSS

Donald Trump ne fait pas dans la dentelle

07 Mai

 

Il faut que la classe politique, dans son entièreté, arrête de jouer les vierges effarouchées à la moindre déclaration tonitruante du Président des Etats-Unis d’Amérique lequel, il est vrai, manque totalement de diplomatie et d’élégance.

Ceux qui nous gouvernent, comme leurs prédécesseurs d’ailleurs, sont incapables d’assurer la défense efficace de leur peuple, pour endiguer radicalement le terrorisme islamiste.

Par contre, ces mêmes politiciens jouent les humanistes, en accueillant généreusement les djihadistes qui reviennent des zones de combat, afin de remettre les pieds dans cette France sur laquelle ils crachèrent copieusement avant de partir faire leur guerre sainte et colonisatrice.

Ces individus détestent la France, les français et toutes les valeurs de la République. Ce sont nos ennemis qui reviennent, la queue entre les jambes, jusqu’au jour où ils repasseront à l’action car qui a tué tuera encore, comme ces chiens qui mordent une fois et gardent le goût du sang jusqu’à la prochaine attaque.

Ils risquent la peine de mort, là-bas, et découvrent soudainement qu’ils aiment la France, les Droits de l’Homme et la démocratie qui vont les protéger de leurs crimes et leurs tortures de monstres abominables. Décidément, le Tribunal de Nuremberg n’est plus de notre époque, puisqu’au lieu de juger et de condamner des criminels de guerre on les accueille quasiment comme des brebis égarées, à l’identique de cette parabole du Fils Prodigue lorsqu’il revient vers son père, lequel l’accueille à bras ouverts et lui pardonne jusqu’à lui organiser une grande fête. En espérant que le Président français ne poussera pas la sinistre plaisanterie jusqu’à organiser des ripailles pour la repentance de ses ouailles.

Nos politiciens, de Droite comme de Gauche, osent avoir l’outrecuidance de s’indigner de la déclaration du grand blond qui a, pour eux, un air de ressemblance avec Jean-Marie Le Pen, surtout lorsqu’il prétend que si le peuple français était armé, l’issue de l’assaut du Bataclan aurait été différent.

Le peuple de France est exaspéré par l’inquiétante passivité qu’il pourrait assimiler à une forme de tacite complicité. Nous en avons tous plus qu’assez d’être sacrifiés sur l’autel sacrificiel du terrorisme islamiste. Marre d’être jeté en pâture pour apaiser quelques loups religieux et sanguinaires, marre de subir sans pouvoir réagir, marre de pleurer nos innocentes victimes, marre de faire des marches pour dénoncer l’intolérable, marre de déposer des fleurs là où les nôtres sont tombés, marre de voir toutes les mutilations charnelles et la destruction psychologique des survivants.

Alors oui, si chacun de nous était armé pour se protéger ou protéger les autres, nous n’en serions peut-être pas là.

Quelle France allons-nous laisser en héritage à nos descendants, dans cette immonde lâcheté dont nous faisons tous preuve actuellement ?

Certes, Donald Trump n’y va pas avec le dos de la cuillère et Vladimir Poutine l’aurait sûrement dit autrement… Mais, bon sang de bonsoir, qu’ils ont raison ces deux-là !

Ecrit par Philippe Chauveau-Beaubaton

Publicités
 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :