RSS

« On a tous en nous quelque chose de NEANDERTAL ! » par Bruno Ressuche

17 Juin

Homo neanderthalensis dit « Néandertal » est attesté il y a 500.000 ans, Homo denisovensis dit « Denisova » il y a 400.000 ans, Homo sapiens sapiens dit « Sapiens » il y a à peine 300.000 ans.

Nous le savons maintenant, Néandertal n’est pas une brute épaisse à peine humaine qui évolue vers Sapiens, l’Homme moderne. C’est même certainement Papy Néandertal qui apporte une bonne dose d’humanité à Sapiens.

Capacités cérébrales

Les capacités visuelles de Néandertal (lobe occipital important) sont bien meilleures que celles de Sapiens, notamment la distinction des détails et des couleurs. Il est de fait un penseur plutôt visuel.

Les réalisations de Néandertal qui invente la corde il y a 90.000 ans, sont de la même complexité que celles de Sapiens mais bien antérieures.

Le niveau de dextérité et de coordination manuelle ainsi que les capacités d’abstraction, de conceptualisation et de planification de l’action n’ont rien à envier à celles mobilisées par Sapiens pour fabriquer ses propres outils. (Teyssandier, CNRS)

Comme nous, il maîtrise le langage articulé. (Nature. D’Anastasio-2013)

En Espagne, des coquillages peints prouvent que Néandertal fabrique bijoux et peinture. Il a des préoccupations esthétiques ; il collecte des coquillages, des serres d’aigle, ainsi que des pigments tels l’ocre ou le manganèse. (Maureille, CNRS)

Les plus anciennes peintures rupestres sont l’œuvre de Néandertal. Il n’est pas surprenant de retrouver les origines de la peinture chez lui. Souvenons-nous que son lobe occipital fait de lui un penseur plus visuel que Sapiens ! (João Zilhão et coll. 2010)

Rites funéraires

Il est le premier à pratiquer l’inhumation intentionnelle avec des ornements (ocre, fleurs), il y a 300.000 ans. Il pratique le totémisme, l’adoration animale tel le culte des ours, prémisses de religion. Il y a 100.000 ans, une fosse d’inhumation contient 70 crânes néandertaliens, tous tournés vers l’Est et le soleil levant. Faut-il voir là la notion de culte solaire et/ou d’éternité ?

Médecine

La consommation de plantes médicinales, et des signes de blessures soignées sur un crâne attestent ses connaissances médicales. (Stanley Finger, Origins of Neuroscience)

Des traces d’aspirine et de pénicilline, un puissant antibiotique, sont retrouvées chez un individu souffrant d’un abcès et d’un parasite intestinal. (INRAP)

Alimentation

Il possède une alimentation très diversifiée : produits de la chasse, moules et autres mollusques qu’il chauffe pour en ouvrir la coquille, poissons, herbes à graines tels le blé et l’orge qu’il cuit, légumineuses, noix, fruits, champignons. 

Génétique

Le séquençage du génome de Neandertal prouve que les humains actuels ont hérité de 1 à 4% d’ADN néandertalien, à l’exception des Africains subsahariens. Les Papous et les Aborigène d’Australie ont 6% de gènes dénisoviens.

Parmi les sous-espèces de Néandertaliens présents de l’Atlantique à l’Altaï, il existe une plus grande distance génétique qu’entre les groupes ethniques modernes.

Les caractéristiques physiques héritées de Néandertal sont la peau claire, des yeux bleus ou verts, des cheveux lisses et clairs, blonds ou roux, des tâches de rousseur, des sourcils saillants, de grands yeux, de fortes mâchoires, un menton peu prononcé, des épaules larges, des bouts de doigts aplatis, surtout le pouce de plus de 1,5 cm de large. (Frost, anthropologue. Shadow et coll. Olade et coll. Lazaridis et coll. 2014)

Ses traits physiques sont passés massivement chez les Européens du Nord, mais on retrouve également des traits de Papy Néandertal en chacun de nous, notamment ceux liés au système immunitaire, au diabète de type 2, et à la maladie de Crohn.

La morphologie générale de Néandertal fait de lui un sprinter puissant, alors que Sapiens est plutôt un marathonien endurant.

Force est de constater que l’Homme moderne dont nous sommes, n’est pas un pur Homo Sapiens mais le résultat d’hybridations multiples Néandertal/Sapiens. Les récentes recherches indiquent une cohabitation pacifique avec transmission culturelle. Une fertilité moindre de seulement quelques % chez Mamie Néandertal, est néanmoins suffisante pour expliquer sa disparition progressive en quelques dizaines de milliers d’années.

Couple Néandertal-Sapiens

Publicités
 

Étiquettes : , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :