RSS

Archives de Tag: Rochehaut

Halte gourmande en Belgique, à Rochehaut


En promenade sur la région de Bouillon, en Belgique, notre Journal décide de faire halte à Rochehaut et plus précisément à La Taverne de la Fermette qui est l’un des établissements appartenant à la famille Boreux, eu égard aux bons souvenirs partagés en ce lieu il y a quelques années.

C’est le grand Michel Boreux qui nous accueille, comme lui seul sait le faire autour d’une bière de Rochefort à la mousse élégante et aux reflets ambrés. Cet homme généreux possède une belle énergie, il circule entre les tables saluer ses fidèles clients et ceux de passage afin de demander si tout va bien.

Les mises en bouche arrivent, agréables et bien travaillées.

Puis vient le temps de s’attabler, pour la suite, devant trois gros morceaux de terrine ardennaise accompagnés d’un confit d’oignons, d’oignons grelots, de cornichons, de tomates, de salade et de pain toasté.

Le plat de résistance est, quant à lui, composé de deux énormes boulettes à la façon de la Mère Boreux présentées en cocotte de fonte avec une superbe sauce mijotée aux oignons et au vin blanc, thym et laurier. Salade, rata de poireaux, tomate provençale et bonnes frites belges servent de copieux accompagnements.

Nous terminons cet excellent repas par ce léger sorbet au citron vert et à la Vodka appelé Colonel.

La Table de Michel Boreux, tant ici qu’à l’Auberge de la Ferme, mérite le détour des gourmets gourmands d’autant qu’il y a, après le repas, de nombreuses activités proposées par cette jolie famille Boreux au sein de ce magnifique village ardennais fleuri qui pétille de vie à l’image de ses propriétaires qui ont su donner une belle âme à ce petit pays perché au-dessus d’une verdoyante vallée.

SITE DE MICHEL BOREUX

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Prix Poséidon 2015 de La Libre Gazette


PRIX POSÉIDON 2015 EN HOMMAGE AU PHOTOGRAPHE DE LA LIBRE GAZETTE JEAN-LOUIS MATHOT

PRIX POSÉIDON 2015 EN HOMMAGE AU PHOTOGRAPHE DE LA LIBRE GAZETTE JEAN-LOUIS MATHOT

En hommage au Photographe Jean-Louis Mathot décédé en 2015, le symbolisme du Prix « Poséidon » sera représenté, cette année, par une photo de lui prise sur la mer.

Notre Journal La Libre Gazette, comme chaque année écoulée, vient de décerner ses récompenses pour l’année 2015 si riche en évènements artistiques, culturels et littéraires.

De vrais artistes, artisans, écrivains, photographes, cinéastes, chanteurs, dessinateurs, créateurs d’entreprises, souvent méconnus du grand public et dont les médias traditionnels ne parlent jamais, viennent d’être mis à l’honneur par votre Journal « La Libre Gazette ».

Pourtant, ces artistes sont bien vivants et ont un sacré talent. Certains d’entre elles et eux auront, assurément, un bel avenir et feront la couverture de magazines people, prochainement.

En 2011, nous avons décidé de créer une récompense que nous décernons à quelques artistes qui viennent de marquer cette année qui s’achève.

Pour la 5ème année consécutive, La Libre Gazette vient d’attribuer le Prix «Poséidon 2015» pour féliciter ces gens qui nous font rêver par leur savoir-être et leur savoir-faire.

Les trophées «Poséidon 2015» sont attribués :

 

 

° Au Cinéaste et Photographe Jean-Louis Mathot, mort en 2015, pour le film « Le cri de la baleine ».

Jean-Louis Mathot by PCB2015

LIRE L’ARTICLE ET VOIR LE FILM

 

° A mon père Armand Chauveau-Beaubaton, mort en 2015, pour tout ce qu’il m’a apporté dans la vie.

4

LIRE LE POÈME

° A Patricia et Michel Boreux, Hôtelier et Chef de Cuisine à Rochehaut (Belgique), pour leur esprit d’entreprise et la réalisation d’un complexe touristico-gastronomique d’exception.

patricia-et-michel-boreux-by-pcb2015

LIRE L’ARTICLE

° A Frédéric Pierangeli, Chef de Cuisine à Haybes (Ardennes) pour son parcours professionnel et son implication dans le domaine de l’éducation.

Frederic Pierangeli

LIRE L’ARTICLE

° A Marcel Gillot, Photographe Belge, pour la qualité de son travail et son exposition à Couvin (Belgique).

Marcel Gillot

LIRE L’ARTICLE

° A Betty Chrys, Auteure et Interprète, pour son titre « Souviens-toi ».

betty-chrys

ÉCOUTER LE TITRE « SOUVIENS-TOI » PAR BETTY CHRYS

° Au Chanteur David Bacci, pour l’ensemble de sa carrière musicale et le clip « Je perds mon temps ».

David Bacci (crédit photo Pierre Girod)

David Bacci (crédit photo Pierre Girod)

LIRE L’ARTICLE ET ÉCOUTER LE TITRE DE DAVID BACCI

 

Écrit par Philippe Chauveau-Beaubaton

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Bien manger et bien dormir chez les Boreux


Patricia et Michel BOREUX

Patricia et Michel BOREUX

 

Il existe un joli petit village, en Ardenne Luxembourgeoise, perché sur les hauteurs et dominant une belle boucle de la Vallée de la Semois, du nom de Rochehaut, lequel abrite un complexe touristico-gastronomique d’envergure.

Patricia et Michel Boreux sont à l’origine de ce projet pharaonique qui a vu le jour il y a une vingtaine d’années. Il est à noter que ce couple dynamique a l’esprit d’entreprise et qu’il leur a fallu travailler durement, pour en arriver là.

Outre l’excellent et renommé Chef de Cuisine qu’il est, bien connu des téléspectateurs belges et luxembourgeois pour son émission Table & Terroir, Michel Boreux innove sans cesse pour faire vivre son village, attirer et fidéliser les clients, créer de l’emploi, faire vivre les producteurs locaux de bœufs, d’agneaux et de porcs et faire pâlir de jalousie les plus envieux. En 2014, Patricia et Michel Boreux ont été récompensés par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Luxembourg belge, avec le titre de « Lauréat économique ».

DSCF5453

Les Boreux, ce sont cinquante emplois assurés au quotidien, un hôtel, un restaurant gastronomique, une brasserie, l’écriture de livres de recettes dont le tout dernier de Michel au titre de « Sang recettes » qui valorise la viande, l’accueil de stagiaires en Hôtellerie-Restauration de nombreux Pays, des salles de séminaires, un studio de télévision, des stages de cuisine pour les particuliers, des gîtes, un parc animalier, un musée dédié à l’agriculture, un train touristique, des boutiques, des promenades en calèche.

Patricia et Michel Boreux ne sont satisfaits que lorsque leurs clients sont heureux, et ici tout est fait pour qu’ils le soient. L’accueil est chaleureux, convivial, souriant et quasi familial, ce qui donne l’envie de revenir pour prendre du bon temps et avoir le plaisir de se mettre les pieds sous une table d’excellence. Bien que très animé le jour, Rochehaut s’endort sous les étoiles et le calme réparateur d’une douce nuit.

DSCF5419

Côté Restaurant : L’Auberge de la Ferme est un restaurant gastronomique aux prix abordables, à la gastronomie raffinée, aux assiettes généreuses et savoureuses. Les tables sont bien dressées, la vaisselle est impeccable, le service exceptionnel, le tout dans de belles salles feutrées où pierres de pays et bois font bon ménage. Il y a également une carte très élaborée de vins et spiritueux, avec une nouveauté concernant les whiskys d’Écosse et d’Irlande.

DSCF5385

Les menus se déclinent au fil des saisons et les demi-pensionnaires peuvent y découvrir, par exemple :

Le p’tit dôme de terrine de chevreuil, confit de figues et pistaches.

DSCF5433

Le velouté au potimarron, sa noix de Saint-Jacques snackée, grissini au parmesan.

DSCF5435

La gigue de biche cuite à basse température, sauce Grand Veneur, mousse de carottes jaunes, dés de céleri, airelles, poire pochée au vin, choux de Bruxelles et pomme duchesse.

DSCF5436

La trilogie de sorbets.

DSCF5437

La tarte Tatin façon Auberge de la Ferme et sa quenelle de glace vanille.

DSCF5438

Côté Hôtel : Des chambres spacieuses et fonctionnelles, lits larges, matelas confortables, minibars, coffres, télévisions, téléphones, accès Wifi gratuit, douches italiennes, jacuzzis, toilettes. Certaines possèdent un balcon. Le parking est privé.

DSCF5396

Le petit déjeuner est un moment fantastique, puisqu’on peut y voir le Chef Boreux en personne cuisiner sous nos yeux ébahis, omelettes aux lardons et crêpes. Quant au buffet, on y retrouve du sucré, du salé et tout ce qu’on peut imaginer outre les viennoiseries, puisqu’il y a même la possibilité de prendre une coupe de Crémant d’Alsace « Les Fines Bulles » de chez Valérie, Jean-Marie et Joseph Koehly.

DSCF5448

Patricia et Michel Boreux sont des personnes généreuses et toujours à l’écoute, c’est ce qui participe aussi à leur succès et à cette envie de revenir partager des instants complices et conviviaux avec eux, dans la douceur d’un séjour régénérateur et hors du temps, puisqu’ici il fait bon vivre.

DSCF5451

Chez les Boreux, bien manger et bien dormir est certes un slogan mais nullement une légende.

DSCF5393

Écrit et photos par Philippe Chauveau-Beaubaton

SITE DE L’AUBERGE

PAGE FACEBOOK DE L’AUBERGE

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Exposition à l’Auberge de la Ferme à Rochehaut


GM

Depuis deux ans, Nicole Crasset et Ghislaine Mollet exposent leurs œuvres chez Michel Boreux, à l’Auberge de la Ferme à Rochehaut en Belgique, plus précisément à La Chèvrerie. Il faut dire que Michel Boreux, Chef de Cuisine et Chef d’Entreprise, a le don pour découvrir les talents artistiques et rendre toujours plus beau son joli petit village ardennais.

Pendant que Nicole Crasset présente ses créations de poteries et de céramiques, Ghislaine Mollet nous fait découvrir ses peintures abstraites ou figuratives. Outre la Belgique qui est son Pays d’origine, Ghislaine expose beaucoup en France et à Paris et elle a obtenu de nombreux prix lors d’expositions ou de salons.

affiche vernissageEn plus d’un passage qui s’impose chez Patricia et Michel Boreux, tant à l’Auberge de la Ferme qu’à la Taverne de la Fermette, vous pourrez prendre le temps de flâner pour découvrir les œuvres de Nicole et Ghislaine du 11 juillet au 23 août 2015, entre 10 heures et 19 heures. Quant au vernissage, il aura lieu le samedi 18 juillet 2015 entre 16 et 19 heures.

Mais nos deux artistes ne s’arrêtent pas là, puisqu’elles animent des stages de peinture, de poterie et de céramique, en Belgique  et en France pour Ghislaine et uniquement en Belgique pour Nicole, aussi bien pour les débutants que pour les confirmés.

Flyer - Stages -expo - Ghislaine Mollet - Nicole Crasset  ROCHEHAUT 2015Nicole Crasset est née à Bouillon en Belgique. Après un très riche parcours en céramique et expositions en Belgique ainsi qu’à l’étranger, elle s’adonne à l’aquarelle en 2010. Elle a puisé son art de l’aquarelle par l’enseignement des maîtres contemporains en aquarelle figurative tels qu’Odette Feller, Roland Palmaerts, Ghislaine Mollet, et c’est Nicole B qui l’initie à l’Abstrait. Son parcours de céramiste et sa vision du monde ainsi que son caractère la conforte pour travailler l’abstrait. Après l’apprentissage, la production, elle danse avec des couleurs puissantes, sa gestuelle énergique l’emmène vers un univers singulier de puissance.

Ghislaine Mollet est originaire du Mont-de-L’Enclus dans le Hainaut, en Belgique. La passion du dessin, de la couleur, de la lumière l’accompagne depuis toujours. Ses maîtres du figuratif, Odette Feller, Roland Palmaerts, Jeanine Gallizia et Nicholas Simmons, l’ont amenée à travailler sa vision du figuratif par une traduction plus abstraite, expressive en émotions et en couleurs et se forme auprès de Nicole B. son travail abstrait est réfléchi, structuré.

Pourquoi l’aquarelle, tout simplement parce que l’eau peut être terrifiante, apaisante, elle vaut son pesant de grâce et de transparence, elle est magique, transporte le peintre, transforme, celui ou celle qui sait s’en faire complice. Sans respect, humilité, complicité et travail, l’aquarelliste n’est rien devant elle et telle est sa devise.

Pour s’améliorer, il faut sans cesse se remettre en question, apprendre, progresser, oser aborder de nouvelles approches ou techniques.

 

Écrit par Philippe Chauveau-Beaubaton

Pour visiter le Site de l’Auberge de la ferme, cliquez ICI

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Chez les Boreux on est heureux !


Rochehaut 2015 by PCB

Quoi de mieux que de se retrouver en Belgique, à Rochehaut près de Bouillon, pour se ressourcer dans ce petit village fort sympathique dédié au tourisme et à la gastronomie.

En déambulant dans les ruelles où il fait bon vivre, il arrive parfois que vous croisiez un grand gaillard brun au physique de star et à l’allure d’un pilier de rugby, vêtu d’une veste blanche, c’est le Chef de Cuisine Michel Boreux. Si vous le saluez, il viendra vous serrer la main et bavarder quelques instants avec vous car ici vous êtes sur son domaine et le client est, pour lui, un roi.

Son restaurant L’Auberge de la Ferme étant fermé le mardi, c’est donc à la Taverne de la Fermette qu’il fallait se restaurer.

Cet établissement vient d’être récompensé par un « Bib Gourmand 2015» du Michelin, preuve du savoir-faire de Michel Boreux et de son équipe dont le Chef français Michel qui sévit aux fourneaux de la Taverne et qui viendra me saluer à table, en me demandant si tout va bien car ici on vous sert avec amabilité et sourire.

Michel Boreux est bien connu des belges via son émission de télévision « Table & Terroir » dont le studio d’enregistrement se situe dans les caves de la maison familiale de Patricia et Michel Boreux.

C’est Patricia Boreux qui m’accueille à la Taverne et on m’installe dans près de la fenêtre, non loin des cuisines.

Ardennes Mai2015 060

Une bonne bière locale, Cuvée de Rochehaut, participe à m’ouvrir l’appétit.

Boreux 1

Je choisis de commencer ce repas par des queues de gambas gratinées sauce tomate et poivrons.

Boreux 2

Un porcelet fermier cuit au four, avec sa sauce moutarde à la crème et ses croustillantes frites belges, se révèlera être d’une saveur exceptionnelle.

Boreux 3

Un Colonel arrivera à point, pour clôturer cet agréable moment de gastronomie du terroir ardennais.

Boreux 4

Écrit par Philippe Chauveau-Beaubaton.

Pour voir le Site de la Taverne cliquez ICI

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Michel Boreux et L’Auberge de la Ferme


1

Michel Boreux est un Chef de Cuisine très connu, tant à la télévision belge où il intervient souvent qu’au-delà du Royaume de Belgique, puisque de nombreux touristes fréquentent ses établissements dont la très réputée Auberge de la Ferme à Rochehaut, non loin de la ville de Bouillon.

Affable et souriant, il est cependant taillé comme un roc. Sa réputation culinaire n’est plus à faire puisqu’il s’est construit un empire à la force de ses idées novatrices, de ses casseroles, de ses mains et de sa sueur, autour de ses fourneaux.

2

Dans son joli petit village, il ne fait cependant pas l’unanimité car jalousies et mesquineries diverses y sont plus présentes que dans les villes et les grandes métropoles où le désir d’entreprendre, ainsi que la réussite y sont salués comme des actes de courage.

Il ne faut quand même pas oublier que Michel Boreux est le patron d’une conséquente entreprise locale et qu’à ce titre, il est à l’origine de la création de nombreux emplois, dans une région défavorisée et largement atteinte par le chômage.

3

Patricia Boreux, sa femme, ainsi que leurs trois enfants Eloïse, Jordan et Arnaud, participent à la bonne marche des différents établissements malgré leurs études.

Patricia et Michel Boreux

Il existe, dans ce sympathique village belge de Rochehaut, une vraie diversité concernant le tourisme et la restauration. Tout ici a été étudié, par la famille Boreux, pour votre plus grand bonheur et votre confort, du repas au repos en passant par les loisirs. Pas moyen de trouver l’ennui, tout en découvrant le calme d’un séjour inoubliable.

Le complexe touristico-gastronomique des Boreux, outre l’Auberge de la Ferme, s’étend sur plusieurs hectares. Tout y semble possible, comme dans un rêve et cette famille Boreux a tout mis en oeuvre pour que vous puissiez le réaliser, selon vos moyens et vos envies du moment. Plusieurs formules sont à votre disposition, du week-end en amoureux à l’hôtel, jusqu’à la location d’un gîte en famille ou entre amis, en passant par la sortie familiale sous les yeux ébahis des enfants découvrant les diverses espèces du parc animalier, à bord du train touristique.

4

Mais revenons-en à l’Auberge de la Ferme et à son accueil digne des meilleurs palaces. Dès votre arrivée, vous êtes pris en charge et si vous souhaitez prendre l’apéritif vous pourrez le faire dans un salon confortable où l’on vous amènera carte et menus, le temps de faire votre choix tout en vous désaltérant et en grignotant divers zakouskis très élaborés. On viendra même vous chercher, dès que votre table sera prête et vos choix enregistrés.

À table, le service est parfait et rien n’est laissé au hasard. Tout est frais et superbement bien cuisiné. Michel Boreux et les siens ont fait de cet endroit, un véritable paradis de la gastronomie, à des prix tout à fait raisonnables.

Écrit par Philippe Chauveau-Beaubaton

Site de l’Auberge de la Ferme http://www.aubergedelaferme.com/auberge_fr

BoreuxCrédit photo des paysages : PCB

Crédit photo des personnes : Facebook de Michel Boreux

 
2 Commentaires

Publié par le 20/10/2013 dans Belgique

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Reportage Franco-Belge


Fifi
http://www.kizoa.fr/slideshow-maker/d5516572k9350743o1/mes-58-ans-en-belgique

 
 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :