RSS

Archives de Tag: Taverne de la Fermette

Halte gourmande en Belgique, à Rochehaut


En promenade sur la région de Bouillon, en Belgique, notre Journal décide de faire halte à Rochehaut et plus précisément à La Taverne de la Fermette qui est l’un des établissements appartenant à la famille Boreux, eu égard aux bons souvenirs partagés en ce lieu il y a quelques années.

C’est le grand Michel Boreux qui nous accueille, comme lui seul sait le faire autour d’une bière de Rochefort à la mousse élégante et aux reflets ambrés. Cet homme généreux possède une belle énergie, il circule entre les tables saluer ses fidèles clients et ceux de passage afin de demander si tout va bien.

Les mises en bouche arrivent, agréables et bien travaillées.

Puis vient le temps de s’attabler, pour la suite, devant trois gros morceaux de terrine ardennaise accompagnés d’un confit d’oignons, d’oignons grelots, de cornichons, de tomates, de salade et de pain toasté.

Le plat de résistance est, quant à lui, composé de deux énormes boulettes à la façon de la Mère Boreux présentées en cocotte de fonte avec une superbe sauce mijotée aux oignons et au vin blanc, thym et laurier. Salade, rata de poireaux, tomate provençale et bonnes frites belges servent de copieux accompagnements.

Nous terminons cet excellent repas par ce léger sorbet au citron vert et à la Vodka appelé Colonel.

La Table de Michel Boreux, tant ici qu’à l’Auberge de la Ferme, mérite le détour des gourmets gourmands d’autant qu’il y a, après le repas, de nombreuses activités proposées par cette jolie famille Boreux au sein de ce magnifique village ardennais fleuri qui pétille de vie à l’image de ses propriétaires qui ont su donner une belle âme à ce petit pays perché au-dessus d’une verdoyante vallée.

SITE DE MICHEL BOREUX

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Exposition à l’Auberge de la Ferme à Rochehaut


GM

Depuis deux ans, Nicole Crasset et Ghislaine Mollet exposent leurs œuvres chez Michel Boreux, à l’Auberge de la Ferme à Rochehaut en Belgique, plus précisément à La Chèvrerie. Il faut dire que Michel Boreux, Chef de Cuisine et Chef d’Entreprise, a le don pour découvrir les talents artistiques et rendre toujours plus beau son joli petit village ardennais.

Pendant que Nicole Crasset présente ses créations de poteries et de céramiques, Ghislaine Mollet nous fait découvrir ses peintures abstraites ou figuratives. Outre la Belgique qui est son Pays d’origine, Ghislaine expose beaucoup en France et à Paris et elle a obtenu de nombreux prix lors d’expositions ou de salons.

affiche vernissageEn plus d’un passage qui s’impose chez Patricia et Michel Boreux, tant à l’Auberge de la Ferme qu’à la Taverne de la Fermette, vous pourrez prendre le temps de flâner pour découvrir les œuvres de Nicole et Ghislaine du 11 juillet au 23 août 2015, entre 10 heures et 19 heures. Quant au vernissage, il aura lieu le samedi 18 juillet 2015 entre 16 et 19 heures.

Mais nos deux artistes ne s’arrêtent pas là, puisqu’elles animent des stages de peinture, de poterie et de céramique, en Belgique  et en France pour Ghislaine et uniquement en Belgique pour Nicole, aussi bien pour les débutants que pour les confirmés.

Flyer - Stages -expo - Ghislaine Mollet - Nicole Crasset  ROCHEHAUT 2015Nicole Crasset est née à Bouillon en Belgique. Après un très riche parcours en céramique et expositions en Belgique ainsi qu’à l’étranger, elle s’adonne à l’aquarelle en 2010. Elle a puisé son art de l’aquarelle par l’enseignement des maîtres contemporains en aquarelle figurative tels qu’Odette Feller, Roland Palmaerts, Ghislaine Mollet, et c’est Nicole B qui l’initie à l’Abstrait. Son parcours de céramiste et sa vision du monde ainsi que son caractère la conforte pour travailler l’abstrait. Après l’apprentissage, la production, elle danse avec des couleurs puissantes, sa gestuelle énergique l’emmène vers un univers singulier de puissance.

Ghislaine Mollet est originaire du Mont-de-L’Enclus dans le Hainaut, en Belgique. La passion du dessin, de la couleur, de la lumière l’accompagne depuis toujours. Ses maîtres du figuratif, Odette Feller, Roland Palmaerts, Jeanine Gallizia et Nicholas Simmons, l’ont amenée à travailler sa vision du figuratif par une traduction plus abstraite, expressive en émotions et en couleurs et se forme auprès de Nicole B. son travail abstrait est réfléchi, structuré.

Pourquoi l’aquarelle, tout simplement parce que l’eau peut être terrifiante, apaisante, elle vaut son pesant de grâce et de transparence, elle est magique, transporte le peintre, transforme, celui ou celle qui sait s’en faire complice. Sans respect, humilité, complicité et travail, l’aquarelliste n’est rien devant elle et telle est sa devise.

Pour s’améliorer, il faut sans cesse se remettre en question, apprendre, progresser, oser aborder de nouvelles approches ou techniques.

 

Écrit par Philippe Chauveau-Beaubaton

Pour visiter le Site de l’Auberge de la ferme, cliquez ICI

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Chez les Boreux on est heureux !


Rochehaut 2015 by PCB

Quoi de mieux que de se retrouver en Belgique, à Rochehaut près de Bouillon, pour se ressourcer dans ce petit village fort sympathique dédié au tourisme et à la gastronomie.

En déambulant dans les ruelles où il fait bon vivre, il arrive parfois que vous croisiez un grand gaillard brun au physique de star et à l’allure d’un pilier de rugby, vêtu d’une veste blanche, c’est le Chef de Cuisine Michel Boreux. Si vous le saluez, il viendra vous serrer la main et bavarder quelques instants avec vous car ici vous êtes sur son domaine et le client est, pour lui, un roi.

Son restaurant L’Auberge de la Ferme étant fermé le mardi, c’est donc à la Taverne de la Fermette qu’il fallait se restaurer.

Cet établissement vient d’être récompensé par un « Bib Gourmand 2015» du Michelin, preuve du savoir-faire de Michel Boreux et de son équipe dont le Chef français Michel qui sévit aux fourneaux de la Taverne et qui viendra me saluer à table, en me demandant si tout va bien car ici on vous sert avec amabilité et sourire.

Michel Boreux est bien connu des belges via son émission de télévision « Table & Terroir » dont le studio d’enregistrement se situe dans les caves de la maison familiale de Patricia et Michel Boreux.

C’est Patricia Boreux qui m’accueille à la Taverne et on m’installe dans près de la fenêtre, non loin des cuisines.

Ardennes Mai2015 060

Une bonne bière locale, Cuvée de Rochehaut, participe à m’ouvrir l’appétit.

Boreux 1

Je choisis de commencer ce repas par des queues de gambas gratinées sauce tomate et poivrons.

Boreux 2

Un porcelet fermier cuit au four, avec sa sauce moutarde à la crème et ses croustillantes frites belges, se révèlera être d’une saveur exceptionnelle.

Boreux 3

Un Colonel arrivera à point, pour clôturer cet agréable moment de gastronomie du terroir ardennais.

Boreux 4

Écrit par Philippe Chauveau-Beaubaton.

Pour voir le Site de la Taverne cliquez ICI

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

La Taverne de la Fermette à Rochehaut


Rochehaut-sur-Semois - Point de vue de Frahan

Rochehaut-sur-Semois – Point de vue de Frahan

Il est impossible de se lasser de ce merveilleux Pays, limitrophe du nôtre, aux paysages tellement diversifiés. Tout y est plaisant, de l’accueil aux loisirs en passant par la gastronomie. La Belgique est un Royaume dans lequel il fait bon vivre et ce n’est pas le nouveau Roi des Belges, Philippe 1er, qui me contredira !

         Rochehaut-sur-Semois, magnifique village se situant à quelques enjambées de Bouillon et au-dessus d’une rivière enchanteresse, est une de ces perles de l’Ardenne Belge.

         Il faut dire que la Vallée de la Semois vaut le détour et que nos amis Belges ont tout fait pour la valoriser, jusqu’à en en faire un centre de loisirs à grande échelle. Chaque endroit est un véritable amusement où l’on pratique une activité ludique, voire sportive.

PCB à Rochehaut

PCB à Rochehaut

         Lorsque vous arrivez à Rochehaut, en passant par le point de vue de Frahan-sur-Semois, il vous vient soudainement en mémoire des images de la Suisse ou du Tyrol, alors que la France est à deux pas.

         Que serait Rochehaut, sans l’entreprenante volonté de mettre ce lieu fabuleux en avant ? La famille Boreux, même si elle fait localement quelques jaloux, est à l’initiative de ce grandiose complexe touristico-commercial créant de nombreux emplois.

         Ce sont Elvire et Jean Boreux, les parents de Michel, qui ouvriront la voie à leur fils et à sa femme Patricia. Tous vont faire de Rochehaut un endroit incontournable axé sur la tradition ancestrale. Eloïse, Jordan et Arnaud, les trois enfants de Patricia et Michel, marchent, à leur tour, dans les pas de leurs parents.

de gauche à droite : Jean-Pierre, Claudine,Frédéric et Dany (crédit photo pcb)

de gauche à droite : Jean-Pierre, Claudine,Frédéric et Dany (crédit photo pcb)

         Notre périple amical nous a conduit jusqu’à une bien belle étape, celle de la Taverne de la Fermette où accueil et gastronomie locale semblent faire bon ménage. Tandis que Claudine et Jean-Pierre optent pour une gargantuesque salade maison et que Dany s’attarde, tel un mollusque hermaphrodite, sur une salade fermière, Frédéric et moi choisissons quelques denrées plus consistantes. Pendant que Fred commande un filet américain préparé, à l’allure plus que copieuse, mon choix s’arrête sur un met très gouteux, un porcelet grillé avec une variété de légumes et un plat de savoureuses frites belges en accompagnement. Toutes les viandes, cuisinées dans les différents endroits de ce village, proviennent d’élevages locaux d’animaux qui gambadent librement dans les pâturages de Rochehaut et d’alentours. Au cours de notre souper, on nous amène du bon pain de là-bas. En cette chaude journée d’été, l’idée me vient de me réhydrater avec une bière Godefroy de 33 cl, bien fraîche, boisson réservée aux croisés et aux hommes rudes, tel mon ancêtre. Un vin de Bergerac, Montravel Blanc, s’avère être un bien agréable compagnon, même si la soif nous entraîne inexorablement, jusqu’à nous perdre, vers de l’eau pétillante et très rafraichissante de Chaudfontaine.

Margaux au service

Margaux au service

          Quant à moi, je rends grâce ici à la délicieuse et bien jolie Margaux, laquelle agrémenta nos agapes de son sourire enjôleur et de son savoir-être, avec un savoir-faire qui fera d’elle une grande professionnelle dans le domaine de l’art du savoir recevoir. Margaux n’était d’ailleurs pas sans me rappeler une certaine ivresse, dans un château portant ce délicat prénom réservé aux plaisirs de la table et au sang de la vigne de cet endroit du Médoc.

La belle Margaux

La belle Margaux

         On voudrait bien que la vie s’arrête là, dans ce petit paradis d’antan où l’on ne se rend pas bien compte du temps qui passe ! Une seule envie s’empare de moi… Celle de revenir ici !

Ecrit par Philippe Chauveau-Beaubaton

Site http://www.aubergedelaferme.com/auberge_fr

Le Chef Michel Boreux

Le Chef Michel Boreux

Cliquez sur le lien ci-dessous, pour voir la vidéo sur Michel Boreux

http://www.youtube.com/watch?v=3xioWFIE4mo

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :